L'existentialisme de Sartre, entre dialectique et phénoménologie

Présentation

Héritier critique de la dialectique hégélienne et de la phénoménologie heideggerienne, Jean-Paul Sartre élabore dans L'Être et le Néant une véritable ontologie de la liberté, c'est-à-dire une mise en évidence du fait que la liberté est le mode d'être de la conscience humaine. Pour déployer sa thèse, il place dans une nouvelle perspective les notions philosophiques de phénomène et de négation, de Pour-Soi et de Pour-autrui, par lesquelles se caractérise le rapport de l'individu au monde et à ses semblables. Enfin, il repère dans la mauvaise foi la répugnance à reconnaître la liberté et la tendance à figer dans une essence l'indétermination de l'existence.

Toutes ces notions seront évoquées pas à pas en suivant le déroulement de l'ouvrage, sans qu'aucune connaissance préalable ni aucune lecture directe du texte soit nécessaire, même si celle-ci constitue bien sûr un approfondissement appréciable qui contribuera au débat.

Séance Date Doc Audio Vidéo
[Bibliographie]
1 12/11/2014 [notes] [mp3] (121 Mb) [vidéo]
2 26/11/2014 [notes] [textes] [mp3] (115 Mb) [vidéo]
3 3/12/2014 [notes] [mp3] (122 Mb) [vidéo]
4 10/12/2014 [notes] [textes] [mp3] (106 Mb) [vidéo]
5 17/12/2014 [notes] [mp3] (227 Mb) [vidéo]
6 7/1/2015 [notes] [textes] [mp3] (227 Mb) [vidéo]
7 14/1/2015 [notes] [textes] [mp3] (96 Mb) [vidéo]
8 21/1/2015 [notes] [textes] [mp3] (137 Mb) [vidéo]
9 28/1/2015 [notes] [textes] [vidéo]

Pour tout renseignement complémentaire, écrire à : Annick.Stevens@numericable.fr